Carte postale des bayous

P1160364fullsizeoutput_64c7

3 mai 2020

Pandémie, confinement : j’en profite pour prendre l’air et voilà que mon imagination s’empresse de défier les règles sanitaires et me transporte loin dans les bayous… en Louisiane où le virus sévit? Non… j’ai trouvé la paix et l’extase dans nos bayous montérégiens. Les pieds dans l’eau, des chapelets de concombres grimpants sauvages suspendus à leurs branches, les arbres jouent aux cyprès chauves illuminés de mousse espagnole. Rainettes, grenouilles, bruants,carouges, tous chantent et crient le bonheur de retrouver le marécage témoin de leurs passions amoureuses. Soudain un froissement : un serpent file dans les feuilles mortes et me ramène à la réalité : j’ai encore un peu la tête dans les bayous mais je vois, consternée, la glue boueuse recouvrir mes chaussures. J’ai les pieds dans une maudite belle swamp en partie rescapée de la convoitise des promoteurs immobiliers . Ah mon beau bayou du Boisé du Tremblay à Longueuil!
Longue vie à ses anoures et à leurs amours

Monique Bourbeau

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s