Carte postale des Îles de Boucherville

 

« Il suffit de passer le pont,
C’est tout de suite l’aventure! »      G. Brassens

Une maison longue d’amérindiens, un peu plus loin une bourgade de tentes qui s’étire sous des panneaux solaires pour le bonheur des vacanciers.
Es septembre, la verge d’or étale son jaune lumineux tristement, sous l’avancée conquérante des phrgamites qui envahissent son territoire.
Quelques monarques butinent, attendant l’imminent départ vers le sud.

Des arbres fantômes se dressent sous la couverture verte…d’une plante grimpante aux jolis fruits bleus. L’application de mon cellulaire identifie: Vitis riparia, vigne sauvage, vigne des rivages. La fameuse vigne de Jacques Cartier qui poussait en abondance sur une île qu’il nomma Isle de Bacchus  (1)  avant de l’appeler plus tard Isle d’Orléans.

Quelle promenade! Encore une découverte, moi qui croyais avoir tout vu sur ces îles.
Soudain, je me rappelle ces arbres fantômes vus en hiver 5 ans plutôt…. ils étaient ensevelis sous les tiges de la fameuse vitis riparia.
Monique Bourbeau
boucherville3

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s